bandeau ile phi phi

Temples thais

Découvrez la richesse du patrimoine thailandais, faites une prière au temple, une offrande au moine et repartez avec le sourire.


Les temples à voir


Il existe un très grand nombre de temple dispersé sur tous le pays certain sont plus populaires que d'autres, ils sont quelques fois accompagné de leur statue géante. Je ferais ici simplement un bref récapitulatif des édifices majeur, mais rien n'empêche de visiter d'autres monument que vous pourriez croiser lors de votre voyage.

A bangkok


Wat phra keaw


Sur Bangkok il ne faut surtout pas louper le Wat phra keaw qui pourrait faire partie d'une des merveilles du monde.

Infos générales
Ce temple énorme est situé à quelques pas de la station de bateau Tha Chang. Vous pouvez aussi y acceder par bus avec le 32, 44, 47, 53, 91.
Le temple ferme assez tôt autour de 15h30. Le ticket d'entrée coute 350 THB (9euros environ), il est gratuit pour les enfant.
L'achat de ce ticket vaut aussi pour la visite du vimamnek museum. Ce temple est réelement très réputé et si vous souhaiter le voir dans de bonne conditions (sans chaleur ni touriste), je vous conseil d'y aller de bon matin (Le temple ouvre à 8h30). La visite doit être commencer par le wat phra keaw, vous la poursuiverez ensuite par le grand palais.

Les monuments, palais, dépendance ainsi qu'un nombre important de temple du XVIIIe siecle, fut construit pour accueillir le bouddha d'émeraude, par Rama IV afin de célébrer le 100e anniversaire de la dynastie Chakri.

Astuce Si vous êtes à bangkok le 5 décembre, lors du father's day, (l'anniversaire du roi actuel Bhumibol Adulyadej, Rama IX). En ce jour vous pourrez visiter gratuitement et de nuit le wat phra keaw. Une expérience unique et inoubliable, même si les rues sont remplies de passant et le temple bombé de photographe amateur et professionnel. C'est le seul jour de l'année ou le temple est gratuit pour tous, et ouvert durant la nuit. Fermeture aux alentour de minuit. A faire si vous avez l'occasion.


Wat pho


Infos générales
Le temple est situé a quelques minutes au sud du wat phra keaw. Vous pourrez y accéder en bateau arrêt Tha Tien. Le temple est ouvert tous les jours de 8h à 18h. Il est donc souvent une poursuite à la visite du Wat phra keaw.

Ce temple édifié par Rama 1er aux XVIIe siecle, et le plus ancien et le plus grand temple de bangkok. Le wat pho, ou temple du bouddha couché est un ensemble de temple, et dépendance, dont la structure principale abrite l'impressionnant bouddha couché de 46m de long et de 15m de haut. Cette position est celle précédent l'atteinte du Nirvana. Derriere cet immense bouddha vous pourrez récupérez pour 20 BTH (0,50 euro) un récipient remplie de satang (équivalent de notre centime). Pour les dépauser dans les coupes en métales, vous comprendrez alors que la musique de fond est générée par les pratiquants thai ou les touriste venant déposé leur satang dans les coupelles.

Le temple a aussi une école de massage réputée, les prix sont correctes (de 250 à 500 THB de 6 à 12 euros en fonction du massage). Les étudiants (ayant déjà passé quelques temps a l'école) ou proffesseurs vous offriront un massage des pieds ou un massage complet avec ou sans herbe. A vous de voir !


Wat Arun


Infos générales
Vous pouvez y accéder par bateau, une navette (fréquence toutes les 10minutes environ) peut vous y transporter depuis le port de Tha Chang (wat phra keaw) ou le port de Tha tien (si vous venez de visiter le wat pho. L'entrée coute 50 THB (1.25 euros)

Wat arun est un des symboles emblématiques de bangkok et même de thailande on retrouve d'ailleurs son image sur les pièces de 10 baths. La construction de ce temple fut terminé au XIXe siècle par Rama III. Le wat arun n'est pas un temple clinquant, brillant, cet édifice de type khmer, s'éléve à 110 mêtres de haut, il êtait appelé mont Meru ou maison des dieux.
Vous pourrez accéder au second étage du temple d'ou vous aurez une vue imprenable,


Wat Mahathat


Infos générales
Situé a une dizaine de minutes (à pied) au nord du wat phra keaw. Ouvert tous les jours de 8h à 17h. Entrée gratuite.

Ce temple toujours dans la zone des grands temples est beaucoup moins fréquenté que ces voisins. Vous pourrez donc apprécier une visite plus calme, et plus proche des temples ou la population thai aime prier. D'ailleur les dimanches matin une prière collective est organisée, et le calme se rompte pour quelques heures. L'un des centres de méditation le plus apprécié du pays.


Wat sekhet ou temple ou golden mountain


Infos générales
Situé au croisement de Boriphat Rd. et de Chakkaphatdi Rd.
Proche de l'office du tourisme, vous pourrez y accéder en bus (8, 15, 37, 47) ou en taxi. Entrée gratuite.

Vous pourrez apprécier une vue unique de bangkok depuis le haut du temple (80 mêtre de haut) perché sur sa montagne. Si vous avez l'occasion, à faire, durant la période de festival (le 07 et 08 novembre), au pied de la montagne se dresserons des attractions foraines, grandes roues, et vous pourrez vous faufiler dans le marché coloré et grouillant d'une population locale.


Les autres temples


Wat rong khun - White temple (Chang rai)


Wat Rong Khun est un temple atypique il ne ressemble pas au temples que vous êtes susceptible de voir en Thaïlande. Un projet de vie de l'artiste Chalermchai Kositpipat, le temple a un beau mélange de l'art bouddhique traditionnelle avec des thèmes contemporains. Le temple est presque entièrement blanc. Il est bien décoré avec des petits morceaux de verre réfléchissant qui renforce le blanc. Conçu pour être vu au clair de lune, si vous parvenez à vous y rendre quand la lune est de sorti cela vaut l'effort, temple vraiment agréable.


Wat Keaw (Krabi)


Peu connue sur le bord de la ville, le Wat Kaew contient quelques bâtiments intéressants du 19ème et du début du 20ème siècle. Et de peinture d'intérieurs superbe.


Wat Phrathat Doi Suthep (Chang mai)


Ce temple a quelques kilomêtre de Chang mai à des origines bouddhiste et hinddhouiste vous pourrez par exemple y retrouver Ganesh (Papikanet en thai, dieu hindou) proche d'un bouddha d'émeraude (bouddhiste). Temple multiculturel intéressant.


Wat Phra Singh (Chang mai)


Fondé au XIVe siecle ce temple situé au sen de la ville de chang mai est l'un des plus interessant temple de la cité. Le temple principale est moins interessant arborant tout de même une belle facade classique pour cette période. Un petit temple a gauche de celui ci, disposant d'une face scultée et ornée de fresque (XVIIe siècle). A l'interieur de ce temple vous pourrez trouvez un bouddha du VIIIe siecle, a qui on a dérobé la tête.


Les recommandations


La tenue


Dans une grande partie des temples (et même quelques fois des musées) vous ne pourrez rentrer sans une tenu adéquat, pantalon + épaule couverte. En cas d'oublie il vous sera possible de louer ou d'acheter le vêtement, ou paréo afin de cacher la partie du corps découverte.


Lieu spirituel : Les bonnes attitudes


- Avant de rentrer dans un temple et de monter ses marches quitter vos chaussure. Comme le ferai un thai avant de rentrer chez lui.
- Ne monter pas sur les estrades sans recommandations celle ci sont souvent reservé aux moines.
- Garder à l'esprit que vous êtes dans un lieu de recueil, et que certaine personne viennent méditer dans ces lieux, il est donc bon de ne pas faire trop de bruit, et de ne pas être trop agité. Comme nous pourrions vous le recommander lors de la visite d'une église.
- Vous pourrez pour la plupart du temps prendre des photos en extérieur comme en intérieur, si ce n'est pas le cas un message vous l'indiquera
- Tout comme dans un musée ne touchez les peinture murale, statue, et architecture qu'avec vos yeux.



Art et histoire : Les périodes / ères et leurs architectures / scultures


Il existe différentes ères thaies marquées par leurs styles chacune ont leurs caractéristiques.

Ere Dvaravati

Du VIe au XIe siècle

La plupart des gens vivant, sur l'actuel thailande, durant la période Dvaravati étaient des Mons. Ils fondent au VIIeme siècle sur l'un des centres de culture (Lopburi), le royaume de Lavo.
Reconnaitre l'ère dvaravati Les bouddhas ont la tête carré, un nez plutot aplati, et les lêvres épaisses. La plupart du temps on retrouve ce personnage avec les yeux dirigés vers le bas.
Ou retrouver ce patrimoine ?
Vous pourrez voir ce type de bouddha dans les différents musée de Nakhon Pathom, Ratchaburi, KonKaen et Lamphun.


Ere Lopburi

Du XIe au XIIIe siècle

Reconnaitre l'ère Lopburi
Les bouddhas ont le visage carré avec des sourcils droit et fort, un bandeau démarque le front et les cheveux et une coiffe vient se placer sur le dessus de la tête.
Ou retrouver ce patrimoine ?
Dans le sud-est de la thailande.


Ere de Lan Na

Du XIe au XVIIe siècle


Reconnaitre l'ère Lan Na
Les bouddhas sont caractéristique : corps opulent, visage et yeux rond, petit yeux et petite bouche, sur le sommet du crane il porte un bouton de Lotus. Il porte des boucles d'oreille. Les statue sont pour la plupart du temps en pierre précieuse ou semi précieuse.
Ou retrouver ce patrimoine ?
Région de chang saen et chang mai.


Ere de d'u-Thong

Du XIIe au XVe siècle


Durant cette période l'influence khmère est très forte sur le pays on le ressent sur les architecture et sculture. Reconnaitre l'ère Lopburi
Il est facile de reconnaitre cette période, les traits des yeux et de la bouche sont finemment souligné.
Ou retrouver ce patrimoine ?
Centre de la thailande.


Ere sukhothai

Du XIIIe au XVe siècle

Période caractéristique ou le bouddha est à l'appogé de son art.
Reconnaitre l'ère sukhothai
Les bouddha sont a présent plus élancées, l'ovale du visage est quasi parfait, le nez s'est allongé, et devenu aquilin, les sourcils en forme d'arc, une chevelure bouclée, des paupières pesante. Le crane est surplombé d'une fine flamme qui est le symbole de la force spirituelle. Nous pouvont voir a partir de cette période certains bouddhas en mouvement.
Ou retrouver ce patrimoine ?
Région de sukhothai et centre est de la thailande


Ere ayutthaya

Du XIVe au XVIIIe siècle

Les différentes statues prennent les influences des différentes écoles. Diversification du style.
Reconnaitre l'ère d'ayutthaya
Les statues deviennent colossales. Paré de bijoux, elle reprennent les yeux de l'époque dvaravati, et les parures des dieux khmers.
Ou retrouver ce patrimoine ?
Principalement au centre de la thailande


Gestuelle des statues signification


Vous remarquerez qu'il existe différent type de statue et que chacune ont leurs positions.
Chacune de leurs postures implique / signifie / explique ou décrit quelques chose.
Voici un détail des gestes, des états les plus significatives.

Bhumisparsa


Assis en tailleur une pomme de main tournée vers la terre (la droite) une autre reposée sur les jambes tournée vers le ciel.
Ce geste emblématique représente l'Eveil du bouddha. Pour les thailandais cette posture est l'illustration et l'incarnation du miracle.

Vitarka


La position de vitarka réside dans le simple geste d'une main. La main droite est levée le pouce et l'index se rejoignent pour former un cercle (plus précisement pour former la roue de l'enseignement). Le geste du vitarka est celui de l'argument intellectuel, du débat et de l'apaisement.

Dhyana


Assis en tailleur les deux mains repose l'une sur l'autre les paumes sont tournées vers le ciel, la main gauche est situé sous la main droite. Cette position du lotus est celle de la méditation, la concentration sur la bonne loi, et de la réalisation de la perfection spirituelle. Il indique aussi l'équilibre parfait de la pensée, le repos des sens, et la tranquillité. En méditant avec lui, l'illusion de l'attachement devient la sagesse du discernement. Le mudra de Dhyana aide les mortels à réaliser cette transformation.


Exemple de temple
krabi temple
Bruler de l'encent



Temple de bangkok pres de la chaopraya
wat phra keaw
Night temple
offrande
fleur statue
posture bouddhist


Pour allez plus loin : les commentaires

Vous souhaitez ajouter votre pierre à l'édifice,
faire vivre votre expérience sur ce sujet,
dialoguer librement sur ce thème.

Merci de vous respectez mutuellement !
Toute pub sera supprimée pour les échanges de liens voir la page concernée


Vos impressions

Soyez le premier à publier un commentaire

Votre Pseudo
Votre message :